Que nous apprend la dernière Enquête électorale française sur les principales préoccupations des français ?

Au début de ce mois de mars 2020, une grande enquête électorale a été établie sur un échantillon de plus de 8000 personnes inscrites sur les listes électorales. 

Dans cette enquête, la thématique de la protection de l’environnement apparaît comme l’une des principales préoccupations des françaises et des français. Elle gagne même 10 points par rapport à celle effectuée en mars 2019. 

Une percée dans l’opinion qui vient se confirmer dans les urnes avec les résultats du 1er tour des élections municipales qui sont excellents pour le parti Europe Ecologie Les Verts, et ce sur l’ensemble du territoire national, notamment de manière fulgurante à Lyon. Le parti écologiste arrive en tête dans tous les arrondissements, à l’exception du 6ème bastion historique de la droite, huit arrondissements sur neuf !

Les principales préoccupations des français : pouvoir d’achat, système de santé et protection de l’environnement

Le pouvoir d’achat (43%), le système de santé (43%), la protection de l’environnement (39%) et l’avenir du système de retraite (37%) sont les quatre thématiques qui reviennent le plus souvent. Cependant, lorsque l’on demande aux personnes interrogées de classer leurs thématiques par importance une différence importante nous éclaire. Le pouvoir d’achat conserve sa place en tête, vient ensuite la protection de l’environnement puis l’avenir du système des retraites et l’immigration à égalité. 

Le contexte actuel qui a vu passer de longs débats et de longues polémiques sur la réforme des retraites permet d’expliquer les bonnes positions des thématiques comme le « système de santé »
(+15%) et « l’avenir du système des retraites » (+11%) dans les principales préoccupations. 

En outre, la prise de conscience écologique de notre époque explique également la préoccupation de la thématique environnementale.

Des cultures politiques ancrées historiquement

En effet, les détails de cette enquête démontrent que les sensibilités partisanes s’appuient sur des thèmes ancrés historiquement dans la culture politique des gens.

Pour les sympathisants de la France Insoumise, Parti de Jean-Luc Mélenchon, le niveau des inégalités sociales vient en tête des préoccupations (57%), suivi de près par l’avenir du système des retraites (53%), le pouvoir d’achat (48%) et la protection de l’environnement (46%).

Les personnes se sentant avoir une sympathie partisane à l’égard du Parti Socialiste se verront davantage préoccupées par les questions liées au système de santé (51%), à l’avenir du système de santé (44%), et au niveau des inégalités sociales (49%).

D’un autre côté, les personnes ayant une sympathie partisane à l’égard de La République En Marche se sentiront davantage concernées par les questions liées au climat social (44%), la protection de l’environnement (43% contre 27% pour Les Républicains) et le système de santé (42%).

S’agissant des personnes interrogées se sentant proches du parti Les Républicains, leurs principales préoccupations sont l’immigration (46%), la sécurité des biens et des personnes (38%) et la menace terroriste (35%).

Enfin, concernant les sympathisants du Front National, les thèmes classiques du parti ressortent : immigration (67%), le pouvoir d’achat (52%) et l’avenir du système des retraites (40%).

La thématique de l’avenir du système des retraites revient régulièrement à un haut niveau pour des raisons liées tout d’abord à l’angoisse que peut créer en temps normal l’incertitude lié à un système, mais surtout car l’enquête intervient en plein débat sur la réforme des retraites, avant que la crise sanitaire que l’on connaît ne rattrape toute autre actualité.

Le retour du clivage gauche – droite

Cette enquête et quel que soit le sujet du débat public, démontre clairement que la dualité droite-gauche avec son lot d’idéologie, revient toujours au galop.

 L’élection d’Emmanuel Macron a surpassé cela un temps en proposant une position plus centrale, mais il devra très certainement marquer son positionnement idéologique. La preuve en est que son électorat s’est déplacé à travers ce prisme-là. 

Qu’attendent les français de leur futur maire ? 

Sur ce sujet, les personnes interrogées sur les principales attentes à l’égard du prochain maire, la préservation de l’environnement sur le territoire de la commune atteint des pourcentages élevés. Du côté des sympathisants du parti EELV, la préservation de l’environnement est une priorité pour 77% d’entre eux, évidemment.

Ce qui est intéressant de remarquer, c’est que cette attente est davantage une priorité pour les sympathisants LREM (50%) que pour les sympathisants PS (46%). C’est même la principale préoccupation pour les sympathisants LREM ! En effet, vient ensuite la question des services de proximité. Tandis que pour les sympathisants LR, 37% considèrent que c’est une attente prioritaire pour le futur maire. La sécurité vient en tête pour 47% des sondés.

Le moment écolo ?

En effet, 50% des personnes interrogées considèrent que ce serait une bonne chose que les écologistes dirigent leur commune, 73% considèrent qu’il serait bon que les écologistes obtiennent des sièges au conseil municipal. 

Côté LREM 38% des partisans considèrent que ce serait une bonne chose que les verts dirigent leur ville, tandis que 55% des sympathisants LR sont d’accord avec cela.

A gauche, les sympathisants PS considèrent pour 85% d’entre eux que ce serait une bonne chose que leur ville soit dirigée par les écologistes. 

Autrement dit, l’ensemble des sensibilités de gauche et de droite se sentent désormais concernées par la question de la protection de l’environnement à un degré plus ou moins aigüe suivant les partis de gauche et de droite. 

                    S.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *