S’il y a bien une chose qui ne changera jamais dans le monde du football malgré cette année difficile, c’est bel et bien la Premier League et son fabuleux Boxing Day. Une saison bouleversée par les arrêts et la crise sanitaire mais un Boxing Day qui tient tout de même son rang pendant que l’Angleterre fait face à une fin d’année mouvementée. Avec trois journées de championnat disputées en seulement quelques jours, pendant que les autres grands championnats européens sont à l’arrêt, retour sur l’histoire et la saveur plus que particulière que possède ce Boxing Day dans le cœur de tous les amoureux du football mondial.

Jour férié depuis 1871, le 26 décembre est un jour spécial pour les anglais au lendemain de Noël. Traditionnellement appelé ainsi en hommage aux personnes en situation de précarité qui recevaient bénévolement des colis et cadeaux de Noël, le phénomène s’est étendu au monde du football et concerne plus généralement la période des fêtes durant laquelle le championnat se poursuit. Historiquement, des matchs étaient même joués le 25 décembre jusqu’en 1958, aujourd’hui supprimés, cela n’enlève pas moins la magie footballistique présente autour de ces jours de fêtes dans le monde entier. Pouvoir assister à un match de Premier League au lendemain des fêtes est une expérience unique. Non seulement car il s’agit du plus grand et plus prisé des championnats européens, mais aussi car c’est le seul qui propose une aussi imposante quantité de matchs en si peu de jours. Cette année, c’est trente matchs qui auront lieu entre le 26 décembre et le 4 janvier, étalés sur plusieurs jours avec un unique jour de repos le 31 décembre.

Tous ces matchs sont mis en place en temps normal pour les supporters, pour attirer les foules dans les stades pendant cette période de fêtes qui réunis beaucoup de personnes en Angleterre, notamment à Londres et ses 6 clubs de Premier League. C’est un évènement avant tout économique puisque les matchs ne sont bien souvent même pas diffusés à la télévision afin d’inciter les supporters à se rendre directement au stade. Mais tout cela est bien différent pour cette saison 2020/2021. Pendant que l’Angleterre se prépare au Brexit, et qu’un nouveau confinement national se rapproche, le Boxing Day reste toujours debout, et endosse son rôle de souverain du football, pour animer, quoi qu’il arrive, le cœur des anglais et le cœur de tous les fans de ballons ronds.

Le football anglais, sans la magie de son public et de ses stades souvent bien garnis, de ses chants repris à l’unisson et de la bonne bière de la mi-temps, à quand même su redonner un peu de bonheur à ses habitants pendant cette année 2020. D’abord avec sa reprise en juin pour clôturer la saison 2019/2020 et adjuger définitivement le titre de champion d’Angleterre au Liverpool de Klopp. Oui, car pendant que d’autres championnats comme la Ligue 1 ne reprenait pas, les anglais ont su garder cet amour indescriptible pour le sport et plus précisément pour le football, pour continuer d’animer le cœur et la foi des millions d’anglais confinés. Le football était, est et restera le moteur essentiel du pays. Aujourd’hui, avec le maintien d’un calendrier surchargé pour les joueurs et les équipes, qui comptent de plus en plus de blessés, mais une fin d’année plaisante pour tous les supporters qui seront pour la première fois de l’histoire de ce Boxing Day, non pas au stade mais bel et bien devant leur télévision pour suivre un spectacle d’exception.
En effet, les rencontres sélectionnées par la ligue ne sont pas choisies au hasard. Tout est programmé pour que tout le monde puisse vibrer et vivre un grand moment. Les grands clubs mythiques de ce championnat se rencontrent bien souvent pendant cette période des fêtes. Les spectateurs auront donc la chance cette année d’assister à de très belles rencontres tels que Chelsea-Arsenal, Everton-Manchester City, Leicester-Manchester United ou encore Chelsea-Manchester City début janvier.

Alors oui, le Boxing Day habituel que chérissent tant nos voisins anglais n’aura pas lieu de la même façon cette année, avec des bars et des stades remplis, des accolades avec un parfait inconnu ou avec des amis pour célébrer un but et une fin de soirée dans le pub de son club… Mais les accros du football auront tout de même la chance de suivre ces rencontres si particulières depuis leurs canapés avec leurs proches, et c’est à l’heure actuelle ce qui compte le plus.
Alors merci quand même, bon vieux et fidèle Boxing Day d’être présent pendant cette période, grâce à toi les amoureux du football auront de quoi être heureux et finir 2020 sur une meilleure note.

Nathan RAPOSO, 29/12/2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *