Les annonces du Président de la République ce mardi 24 Novembre 2020 se faisaient attendre. Après avoir affirmé que le pic de la seconde vague était « passé » et avoir rappelé que la France avait atteint les 50 000 décès, le chef de l’État a donné les détails du déconfinement qui se fera en 3 étapes. L’objectif est la prudence, tout en appelant les Français à maintenir leurs efforts et à prendre leur responsabilité pour permettre de sortir au plus vite de cette crise sanitaire. Retour sur le discours de Emmanuel Macron.

1 ère étape : à partir du 28 Novembre

Le gouvernement a donc prévu un allègement des règles du second confinement. Les promenades et les activités physiques en extérieur seront allongées à trois heures et à 20 kilomètres du domicile. Les activités extra-scolaires en extérieur seront de nouveau autorisées, et les offices religieux pourront rouvrir leurs portes à condition d’accueillir 30 personnes maximum dans le but de limiter les contaminations. Les commerces non essentiels pourront être ouverts jusqu’à 21 heures.

2ème étape : à partir du 15 décembre

À la condition que les « objectifs sanitaires sont atteints », le confinement sera levé. Il sera désormais possible de se déplacer sans attestation y compris entre les régions. Les activités extra-scolaires en intérieur reprendront et les cinémas, les théâtres, les salles de spectacle pourront aussi réouvrir. Cependant, un couvre-feu sera maintenu sur tout le territoire de 21 heures à 7 heures. Il y aura en outre une exception pour circuler librement les soirs du 24 et du 31 décembre, avec une interdiction de rassemblement sur la voie publique. Concernant les stations de ski, une ouverture en Janvier plutôt qu’en décembre semble privilégiée.

3ème étape : à partir du 20 Janvier

Seulement si les contaminations restent en dessous de 5000 cas par jour et à 3000 patients en réanimation maximum. Les salles de sport et les restaurants pourront rouvrir. Les cours en présentiel rependront dans les lycées, puis 15 jours plus tard dans les universités. Cependant, aucune date n’a été donnée pour les bars et les discothèques. Le chef de l’État rappelle que « nous devons tout faire pour éviter une troisième vague ».

Des annonces sur les vaccins

Ils devraient arriver fin décembre-début Janvier, et les personnes fragiles et âgées seront les premières vaccinées en France. Emmanuel Macron a promis qu’il ne mettrait pas en place une campagne de vaccination « obligatoire ». Un « comité scientifique sera chargé du suivi des vaccinations » pour rendre compte des informations « de manière claire, transparente » concernant la campagne de vaccination.

Autres annonces

Emmanuel Macron a annoncé Mardi que les entreprises toujours fermées administrativement auront une aide correspondant à 20% de leur chiffre d’affaires annuel. Les bars, les restaurants, les salles de sport, les discothèques sont par exemple concernées. Enfin, il est question de mettre en place début janvier des tests qui ne mettent pas « plus de 24 heures entre la demande et le résultat ». Le Président de la République a également demandé au gouvernement et au parlement de réfléchir à des moyens d’isoler les personnes atteintes de la maladie pour limiter les contaminations, y compris de « manière contraignante ».

Louis Chauffour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *